Crédit Juliette08 sur flickr

Crédit Juliette08 sur flickr

Ca y est, le week end est là, et cela laisse un peu de temps pour faire quelques courses et se mettre au fourneau pour tout la famille, ou juste pour son/sa chèr(e) et tendre. Alors comme il commence à faire froid, que l’hiver approche, et que les fins de mois sont difficiles, je vous propose la recette du traditionnel pot-au-feu, rustique, calorique et économique.

Préparation : 30 mn
Cuisson : 4 h

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 500 g de viande de boeuf grasse (plat de cote par exemple)
– 500 g de viande de boeuf maigre gîte par exemple)
– 1 os à moelle par personne
– 4 poireaux – 4 carottes
– 4 navets
– 1 branche de céleri
– 1 gros oignon
– 2 gousse d’ail
– 1 bouquet garni (thym, laurier)
– 4 clous de girofle
– gros sel
– poivre noir en grains

Préparation :
Ficelez les morceaux de viande pour qu’ils se maintiennent en forme pendant la cuisson.

Épluchez les carottes, les poireaux et la branche de céleri, puis lavez-les.
Piquez l’oignon avec les clous de girofle.

Mettez dans un faitout le plat de cote. Mouillez avec 3 litres d’eau froide. Salez au gros sel. Portez à ébullition et laissez bouillir, en ayant soin d’écumer souvent, jusqu’à ce qu’il ne se forme plus d’écume (pendant une heure environ).
Ajoutez-y les oignons, l’ail, le gite et le bouquet garni. Laisser encore à feu doux pendant une heure.

Ajoutez ensuite les carottes, les poireaux, le céleri branche et les navets. Ajoutez 12 grains de poivre.
Portez de nouveau à ébullition, puis laissez cuire, à couvert (la vapeur doit pouvoir s’échapper sur le côté), sur feu très doux, pendant au moins 2 heures.
Dégraisser en cours de cuisson avec une petite louche.

20 minutes avant la fin, plongez les os à moelle dans une casserole et laissez les pendant 20 minutes.
Le bouillon du pot-au-feu se consomme chaud ou tiède, en précédant les viandes et les légumes ou seul. Il peut aussi être la base de divers potages.
Quant aux morceaux de viande et aux légumes, retirez-les du bouillon et dressez-les dans un plat chaud. Servez-les aussitôt, avec des cornichons, du gros sel et de la moutarde forte.