Pour fêter ses 10 ans, le voyagiste en ligne « lastminute » a demandé à l’agence La Chose de lui concocter une campagne de communication. La campagne,  qui sera visible jusqu’au 14 juillet prochain, comprend de l’affichage, de la presse, un volet radio, du street marketing, et une partie web (bannières, newsletter dédiée, habillage du site de la marque).

Cette campagne reprend des événéments liés à l’actualité de la Présidence de la République Française des derniers mois, sous un angle ironique. Il semblerait que le ton ne convienne pas, puisque la campagne aurait été refusée par la SNCF. Métrobus, la régie de la RATP, déjà connue pour ses censures relatives à des affiches de Courrier International et de Télérama dans les derniers mois, aurait également refusé une des quatre affiches.

Triste France…

Les autres campagnes ci-dessous :