Comme chaque année, à l’approche de Noël, on se pose la question des cadeaux que l’on pourra offrir à son entourage. Alors nous commençons une série d’articles idées cadeaux pour vous faciliter la tâche ! Et une fois n’est pas coutume, on a évité au maximum les cadeaux trop geeks.

Une cafetière percolateur expresso (250 euros)

Nespresso, c’est pratique, mais ça coute plus cher, ça pollue plus, et ça ne permet pas vraiment de choisir son type de café. Alors nous préférons choisir un vrai percolateur pour le café du matin. Notre préférence, dans un budget autour de 250 euros, irait à la Krups 5280. Compacte, simple d’emploi, robuste, cette machine à express permet de préparer un ou deux cafés, en mode automatique (le café s’arrête de couler lorsque votre tasse est remplie (après étalonnage)), et de préparer de l’eau chaude ou du chocolat chaud grâce à la buse vapeur.

Une photo sous cadre en édition limitée (150 euros)

Le site 20×200.com propose un vaste choix de photos et visuels digitaux. Il y en aura pour tous les goûts. Ce sont des artistes professionnels, qui diffusent leurs oeuvres en séries limitées, dans différentes tailles, avec ou sans cadre. A partir de 15 euros pour les formats carte postale, jusqu’à 1500 euros pour les grands formats. Aller sur le site 20×200.com

 

Un multifonction Letherman (150 euros)

Pour un homme baroudeur ou randonneur, un bon couteau multifonctions est indispensable. Pour couper le pain, revisser une roue de vélo, percer une ceinture, découper un morceau de tissu… Les pinces multifonctions Leatherman sont la référence du couteau suisse à l’américaine. Le modèle Charge est le plus complet. A acheter avec ses embouts (21 ou 43) et une housse, de préférence en nylon.

Une housse ipad (90 euros)

Il en existe des dizaines de sortes différentes. Certains modèles protègent uniquement l’écran. D’autres englobent complètement l’iPad et protègent donc son dos. Nous avons choisi le modèle Tradition de chez Noreve. Fabriquées main, en cuir de qualité, ces housses sont équipées d’un rabat magnétique dans lequel on peut glisser des cartes de visites, un moleskine ou quelque photos. Elégant et pratique. Existe dans plusieurs coloris. L’inconvénient de Noreve : les délais de fabrication parfois excessif (1 mois et demi pour ma housse, alors que 7 jours annoncés). A voir chez Noreve

 

Un produit de beauté pour homme (50 euros)

Certains diront que ce n’est pas viril, mais quand on y goûte, on ne peut plus s’en passer. Ce n’est pas parce qu’on est un homme qu’on ne doit pas prendre soin de sa peau ! Alors les marques de produits de beauté pour femme ont lancé des lignes de crèmes, baumes, après rasages et autres anti-rides pour hommes. Notre préférence va à la ligne Clarins Men qui propose notamment un produit préparant la peau au rasage (Rêve d’homme 42 euros) à appliquer la veille du rasage. Mais il y a aussi des coffrets beauté, incluant gels douches, déo, crème hydratante pour les mains et baume pour le visage.

Une place de rugby pour le tournoi des 6 Nations au Stade de France France Angleterre le 11 mars 2012 (40 euros)

Le rugby se démocratise depuis qu’il est devenu un sport professionnel. Et il offre une ambiance à la fois familiale et populaire dans les stades. Aller voir un match du tournoi des 6 Nations aux Stade de France, ça vaut vraiment le détour. Et tant qu’à faire, autant voir un beau match, comme le Crunch, qui opposera la France aux Anglais le 11 mars 2012. En 95 rencontres France-Angleterre ou Angleterre-France depuis le début du 20ème siècle, la France n’a gagné que 37 fois. Et la dernière, c’était pendant la Coupe du Monde en Nouvelle Zélande.

Crédit photo Alexger1001

 

Le livre 100 images qui ont fait scandale (30 euros)

Cent images qui ont fait scandale, un livre d’Emmanuel Pierrat, invite à redécouvrir des affiches de cinéma, des pochettes de disque, des oeuvres d’art contemporaines, des clichés truqués, des publicités, des jeux vidéo, ou encore des dessins de presse, ayant tous fait l’objet de condamnations, d’anathèmes, d’autodafés, de manifestations, de débats et autres formes d’émois.
Des fesses de Polnareff aux campagnes de Benetton, des illustrations de L’Assiette au beurre à celles de Charlie Hebdo, en passant par Picabia, ce sont autant d histoires d images et d artistes édifiantes, servies par une plume alerte et une iconographie parfois oubliée ou à jamais inscrite dans notre imaginaire collectif.
Un livre original, engagé et illustré.

Un slip (20 euros)

Curieux comme idée cadeau ? Mais vous allez faire des heureux avec le Slip Français. Fabrication Française, tissés en fil de coton, dans la tradition et le cachet de l’élégance à la française, ces slips sont confortables et élégants. Existent en 4 coloris : noir, bleu, blanc ou rouge. Et pour ne rien gâcher, le Slip Français est une marque engagée : le Slip Français soutient l’association « Rêve d’Enfance », qui depuis plus de 10 ans, accompagne des jeunes atteints de leucémie et de cancer. En savoir plus sur le slip francais

 

Un livre « Mon cours de cuisine » (15 euros)

En 2012 plus que jamais, l’homme parfait devra savoir cuisiner. Alors pour ceux qui ont du mal à s’y mettre, autant que pour ceux qui maîtrisent déjà la cuisine mais veulent approfondir leurs connaissances, la collection « Mon cours de cuisine » propose une approche illustrée des recettes. Plusieurs ouvrages composent déjà cette édition : les basiques orientaux, italiens, indiens ou les légumes. Salé, sucré, franchouillard ou étranger : on y apprend beaucoup et les photos rendent l’ouvrage très agréable à feuilleter.

Une BD : Le retour à la terre de Larcenet (12 euros)

Le retour à la terre est un choc la première fois qu’on s’y frotte. L’histoire est pourtant tout ce qu’il y a de plus anecdotique : un jeune couple de citadins déménage pour s’installer à la campagne et va connaître une intégration pour le moins difficile. Le dessin est très simple et épuré, mais Larcenet parvient à croquer chaque personnage en quelques coups de crayon bien sentis. On est vite happé par le dynamisme de chaque scène et l’expressivité des personnages.
L’humour est présent sur chaque page, dans chaque bulle. Evidemment comme on peut s’y attendre, les stéréotypes des campagnards rudes répondent à ceux des Parisiens stressés et maigrichons. Mais il n’y pas que ça, comme dans le Combat Ordinaire, la tranche des 20-30 ans est extrêmement bien cernée : désabusée, privée de repères et perdue dans un monde toujours plus violent, froid et sale, Larcenet parle de manière subtile et compatissante de et à cette génération-là.