WordPress est désormais clairement identifié comme l’outil de référence pour la création de blogs dans le monde entier. Par extension, la puissance de ce CMS lui permet également de propulser d’autres types de projets comme des portfolios d’artistes, de photographes, de vidéastes, des sites vitrines pour des restaurants, des agences immobilières, des hôtels, des chambres d’hôtes, voire des portail d’actualité. Par exemple, il existe des sites de grands médias ou de mairies sous WordPress, ce qui semblait tout simplement inconcevable dans les premières années de mise en production de ce moteur de blog.

Mais pour ce type de projets, pas question d’utiliser n’importe quel thème gratuit qui risquerait de manquer d’originalité ou de fonctionnalités, voire de comporter du code malveillant ou des backlinks encryptés dans le footer (donc inamovibles). Trois scénarios sont donc envisageables :

  • la création d’un thème sur mesure par un graphiste ou une agence (plusieurs centaines voire milliers d’euros selon l’ampleur de la demande)
  • la création d’un thème à partir d’un framework (mais cela demande des du temps et des compétences techniques en css, html et php)
  • l’achat d’un thème payant / premium qui, après quelques adaptations devrait pouvoir offrir une présentation professionnelle à votre site.

Pour ces thèmes premiums, les prix varient de 5 à 100 euros environ, selon la qualité, les options et les licences. Pour cette gamme de prix, vous aurez un thème qui sera vendu à d’autres clients, et serez donc susceptibles de retrouver une présentation similaire sur d’autres sites. Si vous souhaitez acquérir l’exclusivité sur un thème, il faudra débourser plutôt 1000 à 1500 euros.

De même, certains thèmes proposent des versions « développeur » qui incluent les fichiers PSD pour modifier plus aisément les images. Mais cela se monnaie.

Voici une sélection de sites considérés comme fiables pour choisir son thème payant. A vous de les parcourir pour trouver le thème WordPress parfait :

Et prochainement le petit français, lancé par Geekeries :