DSK dominique strauss kahn khan 2012 candidat fmiSelon plusieurs sources concordantes, le Directeur du Fonds Monétaire Internationale serait assez déterminé pour être candidat à  la Présidence de la République Française.

Alors que la guerre des égos est déclarée en vue du congrès du Parti Socialiste avec d’un cà´té une bataille surmédiatisée entre la candidate malheureuse Ségolène Royal et le Maire de Paris Bertrand Delanoà«, et d’un autre cà´té une véritable course aux candidatures individuelles (Manuel Valls, Julien Dray, Pierre Moscovici…), Dominique Strauss-Kahn a fait part à  ses roches réunis samedi à  Paris de son intention de rester dans la bataille. L’unÃ?  de ses amis a déclaré à  la presse que « pour lui, [2012] c’est l’échéance essentielle » et il s’est montré « assez déterminé ». Le congrès du PS à  Reims, prévu en novembre, « est une échéance tactique. Il fait confiance à  ses amis pour manoeuvrer au mieux ». DSK regarde « avec distance un congrès qu’il juge très tactique et par contre, se montre extrêmement préoccupé par la situation politique française, y compris la situation de la gauche ».

Il est, à  mon avis, le seul capable de redresser la Gauche, en conciliant solidarité et compétitivité économique, mais aussi et surtout le seul à  pouvoir battre Sarkozy en 2012.