Eric Besson, secrétaire d’Etat à l’économie numérique, s’est vu confier une mission : rédiger un rapport pour faire de la France une « grande nation numérique ». En visite dans les locaux de Dailymotion, il a pourtant expliqué ne pas pouvoir accéder à certains sites (notamment de partage de vidéos) depuis son bureau.

Quelle crédibilité accorder à son travail s’il n’est même pas en capacité de consulter les sites qui font le Web 2.0 d’aujourd’hui et donc de demain ?

Sur 20 minutes via Arrêt sur Images